Contenu

Domaines d’emploi

La simulation dynamique trouve des usages aussi bien dans la création de nouvelles infrastructures, que dans l’adaptation ou la gestion des réseaux existants.

Dimensionnement d’infrastructures

La simulation permet d’accéder à l’avenir du réseau, c’est-à-dire faire comme si un projet à l’étude était déjà en fonctionnement :

  • évaluer et comparer différentes solutions d’aménagement des infrastructures de transport.

Exemple : carrefour à feux, giratoires, etc.

Elle permet également de se projeter dans l’avenir du territoire, en prenant en compte l’évolution naturelle ou ponctuelle des données socio-économiques :

  • évaluer l’impact d’évolutions diverses de la demande de déplacement sur une infrastructure existante.

Exemple : évolution de la population, modification du tissu urbain/économique, demande exceptionnelle en rapport avec de http://esigti.certu.i2/simul/ecrire... évènements, etc.

Evaluation des stratégies de régulation

Les contraintes créées par les infrastructures existantes peuvent mener à prendre des mesures limitant la capacité ou la vitesse :

  • évaluer et comparer plusieurs solutions de gestion du trafic

Exemple : gestion dynamique des voies à Grenoble

Il est également utile de prévoir l’influence d’évènements affectant le fonctionnement nominal de l’infrastructure :

  • mieux se préparer à la gestion des incidents en les simulant avant qu’ils ne se produisent dans la réalité

Gestion en temps réel