Contenu

Les Usages

La simulation dynamique n’a pas l’ambition de remplacer les méthodes et outils classiques de dimensionnement et d’évaluation. Elle vient les compléter afin de reproduire au mieux les complexités de fonctionnement d’une infrastructure.

En effet, l’écoulement d’un trafic à travers un réseau possèdent des caractéristiques spatiales et temporelles, comme dans le cas de la propagation d’ondes électromagnétiques. Les outils de simulation dynamique prennent cela en compte et permettent de recueillir des informations importantes telles que :

  • la longueur de files d’attente,
  • le temps de parcours,
  • etc.

Les bénéfices de la simulation dynamique sont essentielles, notamment dans les cas particuliers suivants :

  • la demande de trafic connaît de grandes variations dans le temps ;
  • la zone d’étude est équipée de systèmes de régulation dynamique ;

Exemple : existence d’une priorité aux véhicules de transport en commun.

  • la nécessité de prendre en compte les incidents et autres aléas affectant l’infrastructure ;
  • les interactions entre les différents modes de transport ont un impact significatif sur la circulation ;
  • la proximité d’aménagements et les interactions issues des remontées de file

Exemple : Girabase est un outil classique de dimensionnement de giratoires, mais il ne permet pas de prendre en compte l’interaction entre plusieurs carrefours. Cette limite sera compensé par une simulation dynamique.

 
Domaines d’emploi
A quels besoins répond la simulation dynamique ?
 
Nouveaux usages
L’essor de la simulation et l’élargissement de ses applications
 
L’avenir des outils de simulation
Vers la simulation de demain...